Nordine Kadouri n’a plus en charge l’A.I.V.S qui semble avoir disparue complètement. Il s’agissait de l’agence immobilière à vocation sociale qui avait pour objectifs de pouvoir louer des logements vides en donnant certaine garanties aux propriétaires réticents. Il perd aussi l’informatique mais garde le développement numérique. Cela mérite explication. Peut-on faire du développement numérique sans informatique et inversement ?

Sandrine Lemoine qui n’avait pas de responsabilité propre se voit attribuer la restauration scolaire dont Meriem Derkaoui s’est occupée. Souhaitons-lui bon courage. Il est toutefois dommage que cette délégation n’ait pas été donnée à Éric Plee qui dirige le Siresco, le syndicat intercommunal qui fabrique et livre les repas ! Cela aurait été plus cohérent et permettrait de justifier en partie ses indemnités de président.

Un signe important sur la communication confié à Patrick Le Hyaric, directeur du journal l’humanité. Concomitamment : pas d’Aubermensuel papier distribué dans les boîtes en Janvier. Hasard ou mauvais augure .Pour ceux qui ont l’habitude de l’informatique et donc pu consulter ce numéro numérique, vous avez pu remarquer qu’il n’y avait pas un mot dans le compte rendu du Conseil Municipal de décembre du vote des  frondeurs de la majorité. Un avant-goût de ce qui attend notre journal avec ce nouvel élu ? Pas de Pravda dans les Izvestia et pas d’Izvestia dans la Pravda * ?

La grande gagnante de ce mercato est donc Claudine Pejoux qui se voit attribuer un poste de maire-adjointe avec les mêmes délégations qu’elle avait en étant simple conseillère, même pas déléguée. Enfin un travail sérieux reconnu.  Du beurre dans les épinards !

Tout cela ressemble à un gros cafouillage, sans grande préparation, qui ne donne pas une image nette de la volonté politique de faire évoluer cette ville.

La propreté, qui est le sujet numéro 1 des habitants, confiée à une élue qui a d’autres importantes délégations. Même remarque pour la sécurité.  Disparition de l’innovation sociale. Personne au développement artisanal et commercial. Etc.

Comme d’habitude, ce sera…

 

* Deux journaux de l’époque soviétique : Pravda signifie vérité et Izvestia les nouvelles.

 

 (A suivre...)